Championne Plan de Match: blog2 – L’ABC du Réseautage

Conseils d’une cycliste à une autre

     J’ai eu la chance de rencontrer Julie Hutsebaut lorsque j’ai commencé à faire de la compétition en 2009, en tant que coordonatrice du programme de paracyclisme chez Cycling Canada. Ayant été elle-même cycliste (1997-2005, surtout en Europe), son expérience et ses bons mots m’ont été d’une grande aide au début de ma carrière. Encore aujourd’hui, alors que nos chemins se sont croisé à nouveau, ses conseils sur le réseautage me permettent d’aborder un événement avec plus d’aisance.

     La clé est dans la préparation. Un événement de réseautage n’est pas un endroit où se faire valoir; le réseautage est un endroit où participer, une opportunité d’apprendre sur les autres et prendre sa place. 

     Les principaux aspects du réseautage sont l’enveloppe, le contenu et le non-verbal. Pour Julie, la garde-robe était toujours le plus gros du problème. Quoi porter? Quant au contenu, il y a une certaine préparation mentale, préparation de contenu (Quelle sera l’audience? Quel type d’opportunité peut se présenter? Que puis-je apporter à une compagnie?) et le non-verbal. 

     Comme athlète, Julie me raconte comment elle était maladroite dans les rencontres sociales de l’équipe, mais à l’aise dans des situations 1 on 1. Elle me raconte d’ailleurs une expérience positive lors d’un événement de réseautage. « Il s’agissait d’une soirée 5@7. J’ai rencontré des gens et on m’a présenté. Dans la foule, j’étais dans une situation de 1 on 1. Mon interlocuteur était touché par mon âge et voulait en savoir plus sur mon histoire. Je parlais simplement et avec rien dans les mains (serviette de table, bouchée, verre…). Ça s’est concrétisé par une autre commandite. »

     Ce que je retiens de ce que Julie m’a raconté c’est qu’il faut avoir un objectif autre que le résultat et qu’il faut avoir les mains vides.

     On peut penser à aborder 6-7 personnes différentes et ne pas passer plus de 10min à converser. Il faut circuler. Donnez-vous également comme objectif de repartir de cet événement avec au moins une carte d’affaire d’une personne que vous ne connaissiez pas.

     Comment aborder une personne inconnue dans un événement de réseautage? Le « small talk ». Vous pouvez complimenter la personne sur ce qu’elle porte, parler de l’événement, demander à la personne quel est son lien avec l’organisateur de l’événement, ses fonctions, le buffet.. Bref, démontrez de l’intérêt envers votre interlocuteur et soyez sincère. Si vous êtes à la recherche de commandite, demandez comment vous pourriez apporter du bénéfice à l’organisme ou la compagnie pour laquelle travaille votre interlocuteur. 

     Établir un contact avec une personne constitue une première étape. Par la suite, il faut s’assurer de faire un suivi auprès de ce nouveau contact et voir les opportunités. Allez prendre un café pour discuter davantage! Qu’avez-vous à perdre? Absolument rien. Au contraire, vous avez tout à gagner. Votre interlocuteur sera perdant en refusant de faire la conversation ou refuser votre offre car ce sera une opportunité de perdue.

     J’ai eu l’occasion d’être invitée à une soirée en l’honneur d’athlètes fraichement retraites. Une belle opportunité pour pratiquer! Pour réseauter efficacement, il faut pratiquer. Bien entendu, dans un environnement rempli d’athlètes, ce sera plus facile d’aborder les gens puisque nous avons tous et toutes un point en commun; le sport. Connaissez-vous sincèrement une personne qui n’aime pas le sport? Voilà un autre sujet pour alimenter votre « small talk » (sauf si votre événement se déroule à Boston et que vous commencez à parler du Canadiens. C’est un « no no »!).

     Avant de quitter pour cette soirée, je me suis fixé pour objectif d’aborder au moins 5 personnes différentes et repartir avec au moins une carte d’affaire. À mon arrivée, je fais un bref survol de l’endroit, je prends des repères. Je me débarasse également des encombrants, c’est-à-dire bottes et manteau. En allant au vestiaire, je croise une de mes coéquipières. Maintenant ex-coéquipière. Nous discutons longuement. Je garde mon objectif en tête, tout en faisant la conversation. Une autre personne se joint. Au bout d’une quizaine de minutes, en allant chercher un rafraichissement, je salue une autre personne que je connais et qui me questionne sur mon projet d’ABC du réseautage pour Plan de Match. On me fait remarquer l’ironie que je me présente comme une athlète qui met en pratique des conseils de réeautage pour athlètes timides alors que c’est moi-même qui a abordé la personne et qui ne démontre aucun signe de nervosité ou de timidité.

À la fin de la soirée, j’ai quitté en ayant discuté avec au moins 5 personnes différentes et suis repartie avec la carte d’affaire d’un nouveau contact. Mission accomplie!

1 réflexion sur « Championne Plan de Match: blog2 – L’ABC du Réseautage »

  1. ANNE MAŔIE FISETTE 28 décembre 2018 — 9 h 25 min

    BRAVO Marie-Claude

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close